Ouest France : « Sans les élus locaux, l’État serait nu »

8/10/2020

Christian Estrosi réclame plus de marges de manœuvre pour les maires.

Christian Estrosi, maire LR de Nice (Alpes-Maritimes), est également délégué général de la France Audacieuse. Il réclame à l’État une plus grande décentralisation vers les territoires, davantage de pouvoirs pour les élus locaux en matière de santé, de sécurité, d’aménagement du territoire...


Ce mardi, la France Audacieuse que vous présidez se transforme en mouvement politique. Pourquoi ?

La France Audacieuse existe depuis trois ans sous la forme d’une fédération d’élus locaux de la droite et du centre. C’est la politique du quotidien face à la politique politicienne. C’est une caisse de résonance de la France décentralisée. Nous vantons le pragmatisme dans la gestion des territoires. Voilà pourquoi nous nous transformons en mouvement politique.


Vous en appelez à davantage de prérogatives pour les élus locaux…

Sans leur engagement, l’État serait nu. On le voit, aujourd’hui, avec cette crise sanitaire contre laquelle les maires sont pleinement mobilisés. Que ce soit en termes de santé, de sécurité, de justice… nous réclamons plus de marges de manœuvre. Lors de sa visite à Nice fin juillet, le Premier ministre a annoncé l’expérimentation de l’extension des compétences de la police municipale. C’est un premier pas, mais il faut aller au-delà.


Quel changement de méthode préconisez-vous ?

Avant que tout texte sur la santé, la sécurité, la transition écologique, l’aménagement du territoire… n’arrive au Parlement, il serait bon de le soumettre aux élus locaux pour tenter de trouver un consensus.La France Audacieuse a-t-elle vocation à s’ouvrir à d’autres sensibilités politiques ? Ce mouvement appelle au dépassement, au rassemblement, sur le modèle des élections municipales.


Pourrait-il porter un candidat à la présidentielle de 2022 ?

Nous ne sommes pas une écurie présidentielle. Et puis aujourd’hui, la préoccupation des Français est ailleurs. Ils veulent qu’on s’occupe d’eux, qu’on les protège.


Retrouvez l'interview en ligne <

D'autres articles

Le Point: « L'islamo-fascisme est un virus qui peut devenir pandémie »

Propos recueillis par Jérôme Cordelier Bien avant que sa ville soit à jamais meurtrie par le terrorisme islamiste, le 14 juillet 2016, le maire de Nice Christian Estrosi avait alerté sur la propagatio...

Le JDD : "contre l'islamisme, j'appelle tous les maires de France à se mobiliser"

Dans une tribune pour le JDD, Christian Estrosi, maire  Nice, lance un appel à la mobilisation de tous les maires de France contre l'islamisme. "Notre connaissance fine du terrain, associée à une...

Communiqué du bureau exécutif : « Il est temps de mettre un coup d'arrêt à la progression de l'islamofascisme »

17/10/20«  Hier, l’école de la République a été attaquée par la barbarie islamiste. Nous rendons hommage à tous les enseignants, pour qui défendre les valeurs de la République est devenu un acte...

Octobre 2020 : Le développement de la 5G en France

Nous savons combien la fracture numérique doit être comblée pour renforcer l’attractivité et la solidarité de nos territoires. En ce mois d'octobre, La France Audacieuse propose à chacun de ses adhére...

Le Point "La France des territoires, c'est la France des solutions"

Le maire de Nice Christian Estrosi, qui a récemment suggéré à la droite de s'allier à Emmanuel Macron pour la présidentielle, a appelé mardi au "dépassement" politique "à partir d'une France décentral...