Biocarburant : l’alternative existe, elle est française.

15/05/2018

Devant le souhait du groupe Total de quadrupler les importations françaises d’huile de palme afin de produire du biocarburant au sein de sa raffinerie marseillaise, La France Audacieuse, le Mouvement des Territoires, souhaite rappeler que l’avenir énergétique de notre pays ne se trouve pas de l’autre côté du globe. Le biocarburant, alternatif aux énergies fossiles existe déjà et se développe au sein de nos frontières.

Les maires de la France Audacieuse s’associent pleinement à la réaction des élus locaux du département de la Marne et de la région Grand Est devant le non-sens de la compagnie pétrolière de parier sur l’huile de palme comme biocarburant d’avenir. Sans même avoir besoin d’évoquer les désastres écologiques causés par la production des palmiers à huile en Indonésie ou en Malaisie, il est opportun de rappeler que des solutions sont développées en France ou en Europe afin de tendre vers notre indépendance énergétique.

Primauté aux filières locales

Arnaud Robinet, maire de Reims, et porte-parole de La France Audacieuse, dénonce « un vrai scandale, notamment écologique ». Il rappelle justement que « des millions d’euros du public et du privé ont été investis autour des pôles de compétitivité » tel que celui de Pomacle-Bazancourt à quelques kilomètres de Reims, véritable référence européenne en matière de bioéconomie.

Au sein de ce dernier, le tout récent Centre d’Excellence en Biotechnologie et Bioéconomies y développe notamment un projet de biocarburant de 2ème génération à base de biomasse locale, comme de la paille ou du son de blé. Quel que soit le projet développé, toutes les innovations qui sortent de ce pôle de compétitivité sont à base de bio-ressources locales (blé, colza, betteraves…).

Concrétiser nos efforts

Dès lors, La France Audacieuse appelle le gouvernement au bon sens et à plus de pragmatisme. Les efforts de recherche, l’innovation, les millions d’euros investis au sein des pôles de compétitivité français doivent se concrétiser à échelle industrielle. L’option du palmier pris par Total est aujourd’hui est un véritable pied de nez à tous les efforts consentis en France.




D'autres articles

Oui à l’organisation d’un référendum pour conclure le Grand débat national !

Christian ESTROSI, Délégué général de La France Audacieuse, se félicite que l’exécutif envisage d’appeler les français aux urnes pour se prononcer sur l’issue du grand débat national. Cette propositio...

Christian Estrosi:  Si le président ne confirme pas rapidement que le grand débat national se conclura par une voie référendaire, ce pourrait être un rendez-vous manqué 

Retrouver l'interview complète sur www.lepoint.fr Extraits de l'interview : «Les rencontres qu'enchaîne Emmanuel Macron avec les maires valident l'intuition que vous aviez en créant La France audacie...

Nos propositions dans le Grand Débat national : les maires reviennent enfin au centre de la République

Depuis sa fondation, La France Audacieuse porte la voix des territoires et alerte les institutions pour que les élus locaux soient mieux entendus à l’échelon national. Nous sommes satisfaits de consta...

La France Audacieuse demande au gouvernement de maintenir la suppression totale de la taxe d’habitation

Communiqué du 8 janvier 2019Pour la France Audacieuse, le gouvernement doit respecter son engagement de supprimer totalement la taxe d’habitation. Un rétropédalage provoquerait des inégalités fiscales...

Luc Bouard: « Le gouvernement a l'occasion de redessiner le contrat social »

Le Point : voir l'article en ligneLuc Bouard, maire (LR) de La Roche-sur-Yon, espère que le grand débat national permettra de dessiner un projet commun, avec les élus locaux.Maire de La Roche-sur-Yon...