Christian Estrosi devant les 1 600 élus des intercommunalités de France

1/11/2019

Mercredi 30 et jeudi 31 octobre, Christian ESTROSI, Maire de Nice et Délégué Général de La France Audacieuse, intervenait devant les 1 600 élus de l'Assemblée des Communautés de France (AdCF) réunis à l'occasion de la 30ème Convention nationale des Intercommunalités, en présence notamment du Premier Ministre et de nombreux élus de La France Audacieuse.


Retrouvez-ci dessous les différents points abordés par notre Délégué général lors de son intervention de clôture.

# L'intercommunalité est l’échelon protecteur des libertés communales.

  • Il faut nous laisser libres d'agir comme nous le souhaitons. En ce sens, la différenciation territoriale et l'expérimentation doivent être développées.
  • A ceux qui disent que l’intercommunalité c’est la disparition des communes, il faut répondre que c’est l’inverse puisque c'est la seule structure où les Maires ont la garantie de siéger.

# Toute réforme des collectivités territoriales doit s’accompagner d’engagements forts de la part de l’État pour ne sacrifier ni l’intercommunalité, ni la commune.

  • En créant les conditions d’un dialogue d’intérêt général qui ne dresse pas les collectivités les unes contre les autres.
  • En dénonçant la fausseté d’un discours simpliste qui vise régulièrement à opposer l’intercommunalité à la commune, la ville à la campagne.
  • En renforçant le rôle de la commune, notamment en permettant la subsidiarité dans les intercommunalités qui souhaitent redéléguer des compétences aux Maires.
  • En permettant la signature de Pactes de gouvernance dans les intercommunalités pour redonner du pouvoir aux Maires.

# Le temps des territoires n’existera que lorsque l’Etat reconnaitra enfin qu’il a besoin de nous pour réussir les défis majeurs de notre pays

  • Nous sommes en première ligne sur des sujets majeurs comme la sécurité ou la lutte contre l'immigration illégale.
  • Le défi de l'urgence climatique passe par la mobilisation des élus locaux qui peuvent agir localement si on leur en donne les moyens.
  • Si nous ne prenons pas en charge toutes ces transitions de manière globale, à partir de nos territoires, nous n’arriverons pas à les résoudre.

# La voix de nos territoires doit continuer à se faire entendre

  • Nos communes réconcilient et enrichissent le débat national. Elles sont sources d’innovation, ont des projets, des ambitions.
  • Nous devons participer activement à la transformation de notre pays.
  • Pour réussir, les lois et réglementations à venir ne pourront se faire sans nous.

D'autres articles

En 2020, votre soutien est essentiel pour donner un nouvel élan à la République des Territoires

L'équipe de La France Audacieuse vous souhaite une très bonne année 2020 ! En 2020, nous continuerons de porter avec vous la voix d’une droite des territoires moderne, réformatrice, écologique et auda...

Municipales: les 70 premiers candidats soutenus par La France Audacieuse

Sur proposition des délégués nationaux, La France Audacieuse publie une première liste de 70 candidats qu'elle soutient aux élections municipales.> Télécharger la liste> La page dédiée aux Munic...

Nos 10 Engagements pour une droite écologique des territoires

En tant qu’élus locaux nous sommes les premiers acteurs de la transition écologique.  Pendant plusieurs semaines, La France Audacieuse a consulté ses élus et adhérents pour que chacun fasse des p...

Jean-Marc Pujol se représente sur la base de trois axes principaux

Jeudi 28 novembre. Le maire de Perpignan, Jean-Marc Pujol a confirmé ce matin lors d’un point de presse qu’il se représentait aux élections municipales de mars prochain.Le maire LR sortant a indiqué p...

Christian Estrosi appelle à débétoniser et perméabiliser les sols.

Invité de LCI, le maire de Nice Christian ESTROSI, délégué général de La France Audacieuse, est revenu sur les graves intempéries qui ont frappé le sud-est de la France ces derniers jours. # Faire une...