Jean Rottner et Arnaud Robinet demandent une solidarité entre nos régions et à l’échelle européenne face au Coronavirus

30/03/2020

Une quinzaine d’élus du quart nord-est de la France dont Jean Rottner, président de la Région Grand Est, et Arnaud Robinet, maire de Reims lancent un appel pour une solidarité entre les régions et même les pays européens, afin de désengorger les hôpitaux dont les capacités sont débordées par l’afflux de patients.


« Nous le voyons dans la région Grand Est, particulièrement en Alsace qui est le premier territoire français touché, ou encore en Lombardie, seule la solidarité entre les territoires, qu’elle soit nationale ou européenne, nous permettra de faire face à la crise que nous connaissons aujourd’hui avec l’épidémie de COVID-19.Par sa nature, cette crise sanitaire dépasse le simple cadre de nos frontières. Si chaque région doit se préparer, nous devons aussi organiser la solidarité entre nos territoires en France et en Europe. (…) Nous devons nous préparer à un afflux massif de patients atteints par le COVID-19 dans les hôpitaux dans les jours à venir, avec le risque dramatique de ne pouvoir accueillir tout le monde.


Aussi, il est urgent de libérer des lits de réanimation en organisant le transfert massif de patients vers des régions françaises moins impactées par l’épidémie, mais aussi et surtout vers l’ensemble des pays européens en fonction de leur capacité d’accueil. Cela est mis en œuvre et doit s’amplifier pour le Grand Est qui fait face à un afflux continu de malades. Le même principe doit bénéficier à l´Île-de-France, comme il devra aussi être décliné demain dans toutes les régions qui seront particulièrement affectées.


Nous devons mettre en place des ponts aériens et ferroviaires pour apaiser les zones où pèse une surtension sur les services médicaux. De notre capacité à nous organiser collectivement dépendent de nombreuses vies. (…)L’Europe fut faite pour mettre un terme à des décennies de massacres entre ses États et ses populations. Par sa capacité à organiser logistiquement la solidarité sanitaire entre les États membres, l’Union européenne doit désormais prouver qu’elle est en mesure de sauver des vies ».


L’intégralité de cette tribune est en ligne sur le site du Figaro.

D'autres articles

Ségur de la Santé - Christian Estrosi: « Engageons une réforme ambitieuse de l’hôpital public »

Dans une tribune publiée dans Le Parisien du dimanche 24 mai 2020, Christian Estrosi appelle l’Etat à relancer la recherche médicale et l’innovation pour construire l’excellence des soins du futur.« A...

Nouvelles solidarités et nouvelles responsabilités : les maires doivent avoir les mains libres !

TRIBUNE. En tant que maires, nous constatons que les Françaises et les Français en appellent de plus en plus aux élus locaux, qui, chaque jour, sont à leurs côtés, en proximité, sur le terrain, au cœu...

Christian Estrosi: "Faisons confiance aux territoires de France, exemplaires dans la crise"

« Après la crise, si l’Etat veut être plus fort, plus performant, plus lisible dans son action, il devra engager un nouvel acte de décentralisation permettant enfin de faire des collectivités de vérit...

Jean-Luc Moudenc : "L'Etat décide tout seul dans son coin"

Absence de tests pour dépister dans les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), accueil des enfants des policiers municipaux ou des caissiers, interdiction pour de nombr...

Christian Estrosi revendique son interventionnisme pour pallier "les faiblesses d’un État qui se révèle nu face à la crise" - Le Figaro 11 avril 2020.

Par Tristan Quinault-Maupoil Il publie des arrêtés plus vite que son ombre. À Nice, le maire LR Christian Estrosi revendique son interventionnisme pour pallier «les faiblesses d’un État qui se révèle...