Arnaud Robinet: "Débattre sur ce qui est essentiel ou non est absurde, opposer grandes surfaces et commerces de proximité l’est tout autant."

18/11/2020
Nous faisons face actuellement au delà de la crise sanitaire, à de véritables drames humains. Ces drames concernent ces nombreux commerçants indépendants, coiffeurs, esthéticiennes, restaurateurs, cafetiers...dont le projet de vie , le projet professionnel et l’investissement de toute une vie sont entrain d’être anéantis.

Bien sûr, il n’est pas question de remettre en cause la situation sanitaire de notre pays mais est-il possible d’avoir une gestion pragmatique et non technocratique à leurs égards? Nos voisins Allemands, à titre d’exemple, ont bien réussi à trouver une solution à ce problème, en prenant en compte la superficie des commerces. Des solutions existent comme l’ouverture sur rdv également.

Tous ces professionnels ont dès le début du déconfinement pris leurs responsabilités et ont su adapter des protocoles sanitaires.
Débattre sur ce qui est « essentiel » ou « non » est absurde, opposer grandes surfaces et commerces de proximité l’est tout autant. Est-ce en interdisant la vente de produits dits « non essentiels » dans les grandes surfaces que l’on va aider les commerçants indépendants? Est-ce en interdisant la vente de livres dans les grandes surfaces que l’on va aider nos libraires indépendants?
Les conséquences de ces fermetures seront catastrophiques. La liberté d’entreprendre est remise en cause.
Certes, des aides de l’Etat, des collectivités existent mais soyons lucides elles ne suffiront pas. Nos commerçants ne veulent faire pas l’aumône, ils veulent juste travailler.
J’appelle le gouvernement à faire confiance à nos commerçants, à faire confiance à nos concitoyens.

OUI à une réouverture de nos commerces le 27 novembre, sauvons ce qui peut être encore sauvé!

D'autres articles

Le Figaro - Christian Estrosi: "La vaccination pour tout le monde le plus vite possible"

Le maire de Nice compte sur le poids de l’UE pour «rentrer sur la vaccination généralisée» rapidement.«L’heure n’est pas à la polémique.»Par Virginie Le Trionnaire < Invité du «Talk Le Figaro» merc...

Libération - Christian Estrosi : "Je n'ai pas le sentiment que la France fasse pire qu'ailleurs contre le Covid"

Vac­ci­na­tion, culture, élec­tions ré­gio­nales… le maire de Nice re­vient sur les pro­blèmes en­gen­drés par la crise sa­ni­taire, et que les col­lec­ti­vi­tés et l'Etat de­vront af­fron­ter en 2021...

Mercredi 6 janvier 2021 > Communiqué du bureau exécutif

Ce mercredi, Christian ESTROSI a réuni en visioconférence le bureau exécutif de la France Audacieuse, composé de Maires, d’élus locaux et de parlementaires, représentatifs de l’ensemble des territoire...

Faire de 2021 l'année des plus belles espérances

L'équipe de La France Audacieuse vous souhaite une très belle année ! En 2020, dans un contexte inédit, nous avons démontré que les territoires étaient en première ligne pour accompagner les Française...

Christian Estrosi remet en question « l'autorisation des manifestations en plein confinement »

Le maire de Nice apporte son soutien au gouvernement face aux rassemblements contre la loi sur la sécurité. Invité du « Grand Rendez-vous "Europe 1 - CNews - Les Echos", Christian Estrosi maintient so...