Réaction à l’allocution du Président de la République

25/04/2019

Si on peut partager ce soir un certain nombre de constats, nul n’était besoin d’un grand débat pour cela. En effet, alors que le diagnostic correspond à ce que nous exprimons depuis longtemps avec de nombreux maires et élus locaux, les mesures demeurent imprécises et l’agenda incertain.


La réindexation des petites retraites répond à une exigence que nous avons portée et défendue, mais qui n’est pas suffisante pour améliorer sensiblement le pouvoir d’achat de nos ainés. Nous regrettons que certaines propositions en faveur du pouvoir d’achat, comme par exemple l’encadrement des marges sur les produits de première nécessité, ne soient pas reprises.


En ce qui concerne une nouvelle étape de décentralisation, il est temps de passer de la parole aux actes. Les collectivités sont les premiers acteurs du quotidien auprès des citoyens et compensent déjà l’éloignement des services de l’Etat.

Nous n’avons pas besoin de plus d’Etat sur les territoires mais de davantage de confiance envers les élus locaux.


Pour Christian Estrosi, délégué général de La France Audacieuse : 

« Je ne peux que regretter qu’au terme de ce débat, le Président de la République n’offre pas aux Français la possibilité de se prononcer dans le cadre d’un référendum sur ce qu’ils attendent tant en matière institutionnelle qu’en matière de pouvoir d’achat. J’appelle enfin au retour de l’autorité de l’Etat en donnant aux forces de l’ordre les moyens d’agir afin que les comportements auxquels nous avons assistés ne soient plus tolérés. »

~

D'autres articles

Les territoires solidaires de Notre-Dame de Paris

Nos collectivités sont déjà très sensibles à notre patrimoine, comme le démontre ce que nous réalisons au quotidien dans nos territoires.La France Audacieuse, par la voie de son porte parole Arnaud Ro...

Forces de l’ordre: il faut un état d’urgence pour les policiers et les gendarmes

Les forces de l’ordre sont depuis plusieurs mois durement éprouvées. Accusations sur l’utilisation de leurs armes, primes et heures supplémentaires non payées, mobilisation exceptionnelle contre les g...

Si manifester est un droit, aucune violence ne peut être tolérée.

Souiller l’Arc de Triomphe aurait dû être l’acte de trop. Le saccage des Champs-Élysées doit être le dernier acte de laxisme. Depuis plusieurs semaines se déploie dans notre pays un mouvement inédit,...

Nos propositions dans le Grand Débat national : les maires reviennent enfin au centre de la République

Depuis sa fondation, La France Audacieuse porte la voix des territoires et alerte les institutions pour que les élus locaux soient mieux entendus à l’échelon national. Nous sommes satisfaits de consta...

‪Le gouvernement doit renforcer les sanctions et créer un délit pour les dépôts sauvages.

Aujourd’hui, les contraventions auxquelles nous soumettons les auteurs de ces incivilités, et qui sont à leur maximum dans de nombreuses villes, ne suffisent plus.‬‪Les personnes qui se permettent ce...